2014: l'apprentissage par l'action

Voilà la meilleure description que je puisse faire de ma première année au DETA.

2014 a été particulièrement intense, d’autant plus que les dossiers que je traite ont très largement occupé l'agenda politique. Depuis le début de ma législature, j'ai souhaité que cet agenda ne soit pas subi mais, au contraire, que les projets soient annoncés et réalisés dans les temps. « Au DETA, quand nous disons quelque chose, nous le faisons ! » C'est la raison pour laquelle, dès le mois d'avril 2014, j'ai présenté mon programme d'actions comprenant les projets stratégiques et leurs différentes échéances. Face aux Genevois, je me suis engagé.

Du côté des réalisations et des satisfactions:

#ENVIRONNEMENT

Prise de nouvelles mesures destinées à lutter contre les pics de pollution; lancement d'une campagne de sensibilisation pour le tri des déchets; développement d'un PPP (partenariat public-privé) pour le suivi des mesures de compensation faisant suite à des abattages d'arbres; renaturation des cours d'eau " le Nant de Braille" et de la "Drize", sans oublier le "Chamboton" qui a repris vie grâce aux contrats corridors biologiques; développement du programme Nature en ville, qui permet de ramener de la biodiversité dans l'espace bâti afin de favoriser la qualité de vie des habitants; inauguration à Veyrier de la première césure "verte-bleue" du canton, ou comment allier agriculture de proximité, respect de l'environnement et préservation du paysage; début de la prospection du sous-sol genevois dans le cadre du programme GEothermie 2020; pose de la première pierre de la STEP de Chancy qui vise à regrouper les petites STEP de campagne sur une seule installation, plus conséquente, et permettant de limiter à la fois les impacts environnementaux et les coûts de traitement.

Création d'un débarcadère de loisirs dans la zone de détente Haut Moulin, à Vernier; réalisation d'aménagements lacustres pour favoriser la détente et la baignade à Baby-Plage; désignation du site des Eaux-Vives pour la future plage dans la rade; mesures d'amélioration d'accès à l'eau sur la plage du Vengeron sur les communes de Chambésy et Bellevue; autorisation d'une installation pour les wakeboarders qui pourront désormais se passer du bateau pour pratiquer leur sport favori.

Ouverture de l'espace de vente du Centre horticole de Lullier favorisant ainsi la vente directe et la valorisation des produits du terroir; médaille d'or pour le domaine de la République et Canton de Genève au Grand Prix du vin suisse 2014; célébration des 10 ans de la marque GRTA et inauguration de la ligne de lait UHT-GRTA des Laiteries Réunies de Genève.

Mais aussi:

#TRANSPORTS

Augmentation du nombre de places de stationnement pour les deux-roues; lancement d'une offre journalière dans 5 autres P+R et inauguration d'un nouveau P+R au CERN; création d'un comité d'experts pour le CEVA afin de mettre en lumière les risques financiers du projet, ainsi qu'en matière de marché publique; plébiscite de la population pour FAIF; lancement du projet de la Grande Traversée du Lac horizon 2025, lancement des billets TPG par SMS; mise en service du tram 18 (Carouge-Gare Cornavin); des trolleybus ExquiCity et d'une nouvelle ligne Noctambus pour profiter des nuits genevoises en toute sécurité; feux de circulation mis à l'orange clignotants durant la nuit; réouverture des rues Ami-Lullin et Ecole-de-Médecine; création de la brochure simple et didactique "Les transports genevois en chiffres"; création de l'application pour Smartphones "Infomobilité" destinée à informer des chantiers, de l’état du trafic en temps réel et des places disponibles dans les parkings publics; ouverture à la circulation de la tranchée couverte de Vésenaz; relance du projet "Vélib"; rénovation du téléphérique du Salève; inauguration de la nouvelle Gare Cornavin; fin des travaux de modernisation de la ligne Genève–La Plaine–Bellegarde; création d'un nouveau passage sous voie à la Plaine pour assurer la sécurité des piétons et des randonneurs; lancement de la ligne TGV Lyria Genève-Lille; inauguration du nouveau quartier éco-mobile de La Chapelle, soit 380 logements abritant environ 1’000 habitants, réalisé avec un concept mobilité pensé de A à Z qui bénéficiera grandement de la future gare CEVA du Bachet. Consulter, sur le terrain: cette année j'ai souhaité rencontrer tous les acteurs en lien avec mes thématiques. Visite de la grande majorité des communes genevoises, visite de tous les collaborateurs du DETA, rencontre avec les associations de parents, handicapés, seniors, vélos, transport professionnel.  Pour moi, il était primordial de rétablir une confiance avec le politique.

Les États Généraux des transports et leurs succès sont pour moi révélateurs: plus de 12'000 personnes se sont fait entendre et un projet de loi - qui en découle – est aujourd'hui discuté en commission des transports.

Dialoguer c'est aussi mettre un point d'honneur à participer à de nombreuses séances d'informations pour la population sur les grands projets à venir (Bernex, Communaux d'Ambilly, Grand-Esserts, Chêne-Bourg, Pôle Bio, PAV, …)

Enfin, diriger, c'est aussi donner des objectifs clairs à ceux qui doivent mettre en œuvre les politiques publiques et les responsabiliser. Ainsi, j'ai demandé au Conseil d'administration des TPG  de prendre ses responsabilités pour relever les nombreux défis à relever suite à la baisse des tarifs UNIRESO. Durant la grève, j'ai remis tous les acteurs autour de la table des négociations avec comme effet de régler la crise en une dizaine de jours. Un nouveau directeur général prendra ses fonctions au 1er mars 2015, Monsieur Stucky ayant assuré avec brio un interim de plus de 15 mois. Quant à la direction générale des transports elle a également répondu positivement au défi que je leur ai lancé: celui de mettre autant d'efforts dans la fluidification du trafic pour tous les modes de transport, que dans la planification des futures infrastructures. 

Luc Barthassat